logo-Stada

Éviter les fractures osseuses dues à l’ostéoporose

L’ostéoporose diminue progressivement la densité osseuse. Les os deviendront inévitablement plus minces et poreux. Conséquence : les patients souffrent de fractures plus souvent que d’autres en raison d’une «détérioration structurelle». Pour les patients souffrant d’ostéoporose, même une légère pression ou une quinte de la toux sans danger peuvent entraîner une fracture osseuse. Les os qui se cassent le plus souvent sont :

  • les vertèbres
  • le fémur, principalement près de l’articulation
  • les os supérieurs et inférieurs du bras
  • l’os pelvien, la hanche
  • le sacrum
  • les côtes
  • le sternum

Les patients qui ont déjà subi une fracture ont un risque accru de fracture osseuse : le risque est presque doublé chez les femmes, mais il augmente d’un facteur 3,5 chez les hommes. C’est ce qu’a montré une étude réalisée par l’Université de Sydney et la professeure Jacqueline Center en 20071. La première année qui suit une fracture est la plus dangereuse. Une fracture ultérieure peut facilement se produire – même la moindre des tensions peut être excessive pour la structure osseuse affaiblie.

Suivre correctement les traitements

Les patients doivent absolument suivre les traitements et les mesures préventives recommandées. Il est important de comprendre et de respecter les mesures individuelles, les conseils et les détails fournis par le médecin traitant. Même atteints d’ostéoporose, les patients peuvent conserver leurs habitudes quotidiennes et leurs activités régulières avec des restrictions limitées.

Inutile de se réfugier dans l’anxiété

Il n’est pas nécessaire de s’enfermer chez soi. Tout d’abord, cela pourrait constituer une cause de trébuchements. Ceux-ci sont facilement supprimés en réduisant le risque de chute, limitant ainsi les éventuelles fractures ultérieures. Ensuite, les contacts sociaux et le fait de pouvoir parler de l’ostéoporose peuvent avoir un impact thérapeutique positif.

Avoir des occupations et être en mouvement peuvent être utiles. Rencontrez vos amis, votre famille et promenez-vous. Vous prendrez l’air, profiterez du soleil et votre corps produira de la vitamine D. Il n’est pas nécessaire de devenir un sportif de haut niveau, mais des marches modérées peuvent déjà avoir un impact positif sur le renforcement de vos os. Vous devriez porter des chaussures solides et des vêtements confortables. Mieux vaut choisir des routes faciles et sans pièges. Aussi agréable que puisse être une promenade en forêt, des branches et des pierres dissimulées ont déjà fait tomber des randonneurs expérimentés. Si vous n’avez pas encore essayé les promenades en bord de mer ou dans des parcs sur des chemins plats et bien aménagés, essayez c’est formidable !

Autant de calcium que nécessaire – en fumant le moins possible

L’étude australienne précédemment citée a également montré que l’apport de calcium pouvait réduire le risque de fractures ultérieures des os. Le calcium renforce les os. Une alimentation équilibrée et saine est nécessaire pour que le corps ait suffisamment de calcium et de vitamines. Les adultes ont besoin d’environ 1 000 milligrammes par jour. En outre, l’étude indique que le tabagisme augmente le risque de fractures osseuses. Si vous fumez déjà, essayez de réduire votre consommation ou essayez d’arrêter complètement – quelle qu’en soit la difficulté. Vos os apprécieront.

 

  1. Risk of subsequent fracture after low-trauma fracture in men and women, Center JR et al,   2007 Jan 24;297(4):387-94